22 juin 2009

Le goût de vivre (écrit le 24/06/2008)

Le goût de vivre,

Pour trouver le goût de vivre,
Il faut les ingrédients nécessaires.
Beaucoup de joie à satisfaire
Et de l’amour qui enivre.

Toi, depuis deux mois
Tu ne me calcules plus
Je ne sais, si j’ai le droit
D’espérer un petit plus.

Ça fait deux jours que la nuit
Je me réveille car tu n’es pas à mes côtés.
Je te retrouve torse nu à te montrer
Sur msn à l’autre fille pour lui donner envie.

Aujourd’hui, je ne te dirais pas « je t’aime »
Même si mon cœur saigne de ne pouvoir te le crier
Mais toi, tu ne sais même pas me le hurler
Il y a que l’autre que tu aimes.

Moi, tu me laisses de côté
Avec mes filles, je n’aurais plus qu’à m’en aller
Si c’est ton souhait à tout jamais
Mes filles ne te verront plus jamais
Et moi , je partirais aux pays des merveilles

Vu que cécile à l’air d’être une merveille
Elle est plus mince et moins idiote
Que moi qui suis énorme et sotte.
Vu que tout le monde me prend pour une débile
Sache que je ne retournerais jamais à l’asile.

On m’a toujours rabaisser
Et ça n’a pas changer
Je n’ai plus de rêve
Mon cerveau est en grêve.

Je ne sais pourquoi je suis sur terre
Vu que je ne sers à rien
A part mener des guerres
Contre mes ex-miens.

Je t’aime à en mourir
Et quand je suis bien c’et plutôt à en vivre
Tu préfères passer ton temps avec elle
Plutôt que d’essayer de me conquérir.
Tu ne me dis rien en rapport à elle
Alors que je me demande si j’ai une chance
C’est clair qu’elle a des qualités que ne n’ai pas, elle
Si tu ne veux pas me donner une chance
Alors fallait me laisser partir
Et ne pas me laisser revenir.
Mes filles auraient été mieux avec leur grands-parents
Car voir leur mère comme ça, ça doit pas être marrant.

 

 


Val.

Posté par valsolitairef à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le goût de vivre (écrit le 24/06/2008)

Nouveau commentaire